Observatoire Géostratégique

numéro 132 / 26 juin 2017

Editorient

VERONIQUE…

Quelle tristesse – indicible tristesse – de te voir partir ainsi Véronique, suite à tes graves blessures causées par l’explosion d’une mine à Mossoul. Lundi dernier, le même accident a fauché sur le coup le cameraman français Stéphane Villeneuve (48 ans) et votre « fixeur » irakien Bakhtiyar Addad (41 ans), ainsi qu’un autre journaliste français qui vous accompagnait – Samuel Forey – ayant été touché moins grièvement.

Véronique a été mon assistante de production à la Télévision suisse romande (TSR). Entre le 5 mars 1984 et le 29 mai 1987, nous avons partagé le même enthousiasme : ouvrir quotidiennement, pour la première fois, l’antenne de la chaine publique suisse de 12 heures à 13 h. 30 en collaborant à l’émission Midi-Public, produite par le journaliste Thierry Masselot (un ancien de l’AFP) et le réalisateur Pierre Matteuzzi. A cette époque, Véronique jouait intelligemment de ses vingt et un printemps pour convaincre les plus grands écrivains, cinéastes et artistes de venir à Genève, en direct sur notre plateau, afin de participer à la première tranche de diffusion journalière de la TSR qui comportait aussi deux journaux de dix minutes.

Sa curiosité et sa passion de l’information l’imposèrent vite comme l’une des grandes assistantes de production de la petite chaine aux grandes émissions. Depuis 1969, le journaliste Claude Torracinta était aux manettes du magazine d’information Temps Présent1, émission dont le professionnalisme honorait l’ensemble des collaborateurs de la TSR. Bien-sûr, le rêve de Véronique était d’accéder un jour à ce cercle d’excellence… Continuer la lecture

RÉSURRECTION DE LA DÉFENSE EUROPÉENNE : LA PLAISANTERIE !

« L’histoire est un perpétuel recommencement » nous enseigne Thucydide ! Nous avons l’occasion de le vérifier chaque jour. C’est devenu un classique du genre. La période actuelle n’échappe pas à la règle. Quand la construction européenne se meurt, ce qui est le cas de nos jours, on nous ressort du chapeau bruxellois la martingale usée de la défense européenne qui renaîtrait tel Lazare de ses cendres. Sans la moindre hésitation, nos folliculaires préférés nous annoncent à grands coups de trompette la renaissance prochaine d’une Europe de la défense. Alléluia.

À gauche avec le Monde, c’est « une étape décisive vers une Europe de la défense »1 complété sous la rubrique éditoriale par « Défense européenne : la fin d’un tabou »2. Bigre. À droite, avec le Figaro, on choisit la voie d’une certaine retenue : « UE : un fonds pour redémarrer la politique de défense »3. Mazette ! Personne ne nous avait avertis qu’elle avait été interrompue. Les Européens seraient décidés, cette fois-ci, de tirer tous les enseignements du « Brexit », des facéties de Donald Trump (sur l’OTAN) et des menaces posées par le terrorisme (multiplication des attentats en Allemagne, Belgique, France, Royaume-Uni…) et la prolifération des armes de destruction massive (multiplication des provocations de la Corée du nord). On reste sans voix devant tant d’audace.

Un retour en arrière s’impose pour mieux appréhender la décision prise par la Commission européenne (organe le moins démocratique de l’Union européenne) et, surtout, ses limites intrinsèques (tenant… Continuer la lecture

CLIMAT : J’AI LA MÉMOIRE QUI FLANCHE !

« Il n’est de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre ». Il fallait être sourd et aveugle pour imaginer un seul instant que Donald Trump renoncerait à l’une de ses promesses emblématiques de campagne, à savoir le retrait américain de l’accord sur le climat conclu en décembre 2015 à Paris lors de la COP21. Cette annonce est faite le 1er juin 2017 conformément à ce qu’il déclare lors du G7 de Taormine (26-27 mai 2017). Elle donne lieu à une réprobation unanime de la « communauté internationale » (Emmanuel Macron tance Donald Trump en anglais, François Hollande sort de sa réserve…) et surtout des médias, ceux qui font l’opinion. La Croix : « Trump, tant pis pour le climat ». Le Figaro : « Climat. Trump lance un défi à la planète ». Libération : « Climat. Goodbye America ». Les Échos : « Climat. Trump provoque le monde ».

Le Monde : « Trump tourne le dos à la planète ». L’Humanité : « Trump et l’accord climat : les dessous d’un travail de sape ». 20 minutes : « La décision de Trump ne pollue pas trop l’accord de Paris sur le climat ». Médiapart : « Les États-Unis quittent l’accord de Paris. Catastrophe pour le climat » ainsi que : « Les décisions de Trump critiquées aux quatre coins du monde ». Nous sommes frappés par un tel unanimisme et par certains excès juridiques : « Le ‘crime contre l’humanité’ de Donald Trump »1.

Il en est presque inquiétant tant il masque des opinions divergentes, des hypocrisies… Continuer la lecture

JACQUES AUDIBERT : UN CONSEILLER NE DEVRAIT PAS DIRE ÇA !

« De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent » (Coluche). Quelle n’est pas notre surprise en découvrant la livraison du quotidien Le Monde de la fin de semaine un long entretien du conseiller diplomatique de François Hollande, Jacques Audibert !1 Traditionnellement, ses prédécesseurs attendent quelques mois, voire quelques années, avant de leur livrer leurs confidences au vulgum pecus sous la forme de mémoires ou d’articles dans des revues spécialisées. Ceci permet de prendre le recul salutaire qui s’impose à tout diplomate soucieux d’éviter la précipitation, la passion.

Pour ce qui le concerne, Jacques Audibert n’a, à l’évidence, pas ces pudeurs de gazelle. À l’époque, il est vrai que le devoir de réserve n’était pas encore devenu ce qu’il est aujourd’hui, c’est-à-dire un concept sans contenu juridique et déontologique.

Après quelques phrases confiées à l’inoxydable Jean-Pierre Elkabach sur La chaîne parlementaire (Bibliothèque Médicis alors même qu’il n’avait pas d’ouvrage à présenter), il saute le pas en nous livrant une sorte de testament diplomatique à l’issue de ces dernières années passées dans les allées du pouvoir à conseiller les princes qui nous gouvernent. « Il nous dresse le bilan des mutations de la diplomatie française et des nouveaux défis auxquels elle doit faire face » nous indiquent pompeusement en introduction de l’entretien les deux folliculaires émerveillés ayant recueilli la docte pensée du maître es-diplomatie.

Nous allons voir ce que nous allons voir. C’est du sérieux ! Nous avons effectivement à faire à la… Continuer la lecture

ARABIE SAOUDITE : SOMMET DE LA HONTE ET MONDE IDIO !

En novembre 2015, prochemoyen-orient.ch nous souhaitait la Bienvenue dans le monde VUCA. Selon les stratèges du Pentagone, notre monde serait devenu VUCA, acronyme pour Volatility, Uncertainty, Complexity, Ambiguity. Avec la tournée proche et moyen-orientale du président américain Donald Trump et tout particulièrement lors de son escale en Arabie saoudite, le 20 mai dernier, nous avons atteint les sommets d’un monde encore plus désopilant : un monde IDIO, acronyme pour incohérent, dangereux, immonde, obscène.

Incohérent : Donald Trump n’a cessé de répéter que sa tournée proche et moyen-orientale était animée par sa volonté de recherche de la paix. Pour ce faire, la Maison blanche a triomphalement annoncé 110 milliards de ventes d’armes…! Ce montant représente plus de trois fois les exportations d’armement américaines réalisées en 2016, qui avaient atteint 33,6 milliards de dollars selon la DSCA (Defense Security Cooperation Agency), ou sept fois les exportations d’armement françaises en 2015, année exceptionnelle avec 16,9 milliards d’euros de commandes. Selon le Secrétariat d’Etat, ces ventes concernent des chars, des hélicoptères, des frégates, des patrouilleurs, des pièces d’artillerie, des systèmes de missiles et de commande-contrôle, mais aussi la formation, l’entraînement associés et la maintenance.

Gonflé pour des raisons d’affichage et de communication, le chiffre englobe d’anciennes annonces et nombre d’accords de principe. Même en comptant très large (1,15 milliard de dollars de chars Abrams, 11 milliards de dollars de frégates et d’équipements associés, 3,5 milliards de dollars de Chinook, 5,4 milliards de dollars… Continuer la lecture