Observatoire Géostratégique

numéro 259 / 2 décembre 2019

Humeurs

Humeurs du 15 décembre 2014

D’HERVE GOURDEL A ERIC ZEMMOUR…

Des partis politiques et des personnalités jouissant d’une audience médiatique importante, indifférents au mal qu’ils font à la cohésion de la société française, font dans l’amalgame en prenant prétexte des crimes de Dae’ch. S’en prendre collectivement à nos concitoyens musulmans conforte les replis sur soi communautaires et aiguise les ressentiments. On s’indigne du petit nombre venu crier son indignation après la mort d’Hervé Gourdel. On somme les représentants du culte musulmans de condamner la barbarie intégriste et on donne de l’olifant contre ceux qui osent dire que Dae’ch n’est pas l’Islam.

L’immense majorité des Musulmans de France, n’a rien de commun avec les assassins d’Hervé Gourdel ou avec leurs émules qui se rendent au Moyen-Orient pour faire le « djihad ». Mais qu’importe, l’opinion publique a besoin de responsables identifiés. Le crime n’est pas imputé à l’individu, mais à l’espèce. Hervé Gourdel n’a pas été tué par Dae’ch et ses clones mais par les Musulmans. Rien dans leur façon de vivre, leur spiritualité, ni dans leur démarche quotidienne de citoyens français respectueux des valeurs de la république, ne légitime les anathèmes jetés sur ces hommes et femmes qui pratiquent leur religion dans le respect de celle des autres.

Après avoir aperçu quelques drapeaux blancs et verts sous l’arc de triomphe – un soir d’euphorie footbalistique -, Eric Zemmour déchaîne ses colères télévisuelles sur le thème des racines chrétiennes de la France en danger d’islamisation. L’essayiste ré-invente alors des croisades anachroniques, inutiles et irresponsables s’adress ant… Continuer la lecture