Observatoire Géostratégique

numéro 284 / 25 mai 2020

Orient-ations

ORIENT-ATIONS 284

1984-2020 : D’ORWELL À JUPITER – Guillaume Berlat.

« Big Brother vous regarde

La guerre, c’est la paix

La liberté, c’est l’esclavage

L’ignorance, c’est la force »

(1984, George Orwell).

« C’est dans le vide la pensée que s’inscrit le mal » (Hannah Arendt). Dans cette époque d’aculturation et d’infantilisation que nous connaissons aujourd’hui, le mal n’a aucune difficulté à pénétrer des esprits peu portés à la réflexion, à la critique, au débat.

Pourquoi perdre son temps à penser alors que la bien-pensance le fait pour vous ? Pourquoi remettre en cause ce que vous assènent les télévisions d’abrutissement et de catastrophisme en continu alors le clergé médiatique vous les certifie du label vérité révélée ? Pourquoi ne pas se laisser porter par l’air du temps alors que nos dirigeants nous promettaient, encore il y a peu, de déguster les délices de la « mondialisation heureuse », du village planétaire ? Pourquoi craindre les dérives liberticides d’un pouvoir aux abois alors que nous avons la chance de vivre dans un état de droit sous le contrôle du meilleur gardien des libertés publiques qu’est le Conseil d’État ? Pourquoi ne pas dormir sur ses deux oreilles alors que le Conseil d’État et le Conseil Constitutionnel font assaut de servilité pour plaire au prince qui nous gouverne ? Pourquoi ne pas croire que nous vivons dans un état de droit, devenu au fil du temps une imposture en tout cas l’archétype du mot creux, au sein de la patrie autoproclamée des droits de l’homme ? Force est de constater… Continuer la lecture

ORIENT-ATIONS 283

MESSAGE D’UN DIPLOMATE PALESTINIEN A UN CONTRADICTEUR – PEUT-ÊTRE IMAGINAIRE – EN BELGIQUE – Hassan Balawi/Mission de Palestine – Bruxelles, 4 mai.

Madame, Monsieur,

C’est à vous, dont les informations sur le terrible conflit israélo-palestinien, sont fausses ou en tous cas, nettement orientées par les Gouvernements israéliens, que je livre ce court message.

A vous, avec qui je suis prêt à débattre malgré nos divergences car je crois toujours à l’utilité, à l’importance du débat et à la confrontation des idées dans un cadre responsable et respectueux de mon peuple et de mon Etat (oui, un Etat, sous occupation, reconnu par 140 autres Etats, dont la Belgique, comme Etat observateur à l’ONU), ainsi que des valeurs humaines de la dignité et du droit.

Les Palestiniens défendent leur droit de vivre en dignité et en honneur dans leur Etat libre et indépendant, conformément à la légalité internationale.

Oui, Israël est un pays qui a un parlement, des institutions, une justice. Mais Israël dont vous êtes si fiers, est un Etat qui en occupe un autre et opprime un peuple depuis des décennies. Il massacre des civils, colonise, détruit des maisons, arrache des arbres, met des enfants en prison.

Hélas, la liste est bien longue, de toutes les violations des conventions internationales des droits de l’Homme et du droit humanitaire, comme le constatent les rapports de toutes les organisations internationales humanitaires.

Si c’est cela la démocratie, je peux vous assurer que les Palestiniens ne la veulent pas… Gardez-la pour vous !

A propos des enfants palestiniens, si je rêve… Continuer la lecture

ORIENT-ATIONS 282

REPONSE DE ROGER AKL A UNE AMIE AMERICAINE

Bonjour MaryAnne,

Nous allons aussi bien qu’on peut l’être, prisonniers, seuls, à la maison. J’espère que tu vas bien de ton côté et je te remercie pour le mail où tu m’as envoyé l’article sur le Corona.

Ici, j’en arrive à ma réponse à ta question sur cette "pandémie" mondiale.

Dès le début, je pensais que ce virus paraissait trop utilisé pour des raisons politiques, entre la Chine et les Etats-Unis, puis il intervint en Iran, et ensuite en Italie et l’Europe, puis le monde entier, ce qui le fait paraître avoir été créé pour une guerre bactériologique, qui aurait raté son but initial et le missile se serait retourné aussi contre l’envoyeur.

Or, en France, il y a un docteur Raoult qui a fait ce qu’il fallait pour soigner la maladie avec l’Hydroxychloroquine qui était produit par Sanofi et vendu dans les pharmacies à très bon marché. Non seulement, le gouvernement en a interdit la vente, mais aussi, la permission aux médecins de le conseiller, alors que ce médicament est utilisé dans le monde entier, avec succès, contre ce virus. Enfin, les actions des gouvernements d’Occident ont tellement semblé, à la fois, maladroites et dictatoriales, qu’elles donnèrent l’impression de vouloir apeurer tellement les gens que beaucoup pensèrent à une recherche de dictature globale.

Tu sais que je suis croyant et, à ce moment-là, j’ai commencé à me dire que c’est une affaire trop grande, trop mondiale, pour être simplement humaine.

En… Continuer la lecture

ORIENT-ATIONS 281

PHA MISTRAL A MAYOTTE – LINFO.RE, 17 avril. Communiqué des FAZSOI : « Dans le cadre de la mission Résilience, et suite au débarquement des 66 militaires du sous-groupement tactique embarqué le 4 avril 2020 à Mayotte, le porte-hélicoptères amphibie (PHA) Mistral accompagné de la frégate Guépratte a mis le cap vers La Réunion. Du 10 au 13 avril, le groupe Jeanne d’Arc a réalisé une escale technique au port civil de La Réunion pendant trois jours, dont l’objectif majeur était le chargement de fret à destination de Mayotte pour soutenir les autorités locales dans la lutte contre le coronavirus et ses conséquences. Au total, 424 palettes ont été chargées au sein des hangars du porte hélicoptères, soit 233 tonnes d’eau et de denrées alimentaires (sucre, farine, conserves et surgelés), de masques et autres matériels sanitaires ainsi qu’un tractopelle, en moins de 18 heures. Durant les phases de chargement, les contacts avec l’extérieur ont été limités au strict nécessaire et toutes les mesures sanitaires ont été prises à bord comme à terre, dont le respect des gestes barrières, le respect des distances et le port des équipements de sécurité. Le Mistral et le Guépratte ont appareillé le lundi 13 avril au matin pour rejoindre Mayotte, le 16 avril aux alentours de 18h et y débarquer le fret. Le déchargement, toujours dans le respect des mesures barrières, a débuté ce jour, dès l’accostage du Mistral au ort de Longoni. La gestion du déchargement à Longoni a été traitée entre la Préfecture, le port et les… Continuer la lecture

ORIENT-ATIONS 280

DIPLOMATIE, PRÉVISION, IMPRÉVISION… Guillaume Berlat. « L’avenir est quelque chose qui se surmonte. On ne subit pas l’avenir, on le fait » (Georges Bernanos). Ce jugement mériterait d’être médité par nos dirigeants et par nos diplomates. Le moins que l’on soit autorisé à dire est qu’ils n’ont pas su/pu anticiper la chute du mur de Berlin, l’éclatement de l’URSS, la crise financière, les « révolutions arabes », le chaos libyen, la résilience du régime syrien, le retour de la Russie au Moyen-Orient, le Brexit, l’élection de Donald Trump, la montée des populismes, l’effritement du système multilatéral, la désunion européenne, la montée en puissance de la Chine, les dérives d’une mondialisation dérégulée… et, plus près de nous encore, la pandémie du Covid-19 qui signe la fin d’un monde Ceci est d’autant plus sidérant que l’information circule instantanément au sein du village planétaire grâce à toutes les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) et qu’elle est décryptée aussi bien par des êtres humains (diplomates, chercheurs, médias…) que par des monstres froids (algorithmes, intelligence artificielle et autres). Comment expliquer que l’inexplicable se produise au cours des deux premières décennies du XXIe siècle ?1 Un retour en arrière s’impose pour comparer les lignes de force de la diplomatie du monde d’hier (la place de la prévision) et celles de la diplomatie du monde nouveau (le primat de l’imprévision) tout en gardant à l’esprit que la prospective n’est pas et ne sera jamais une science exacte2.

LA DIPLOMATIE DU MONDE… Continuer la lecture