Observatoire Géostratégique

numéro 291 / 13 juillet 2020

Orient-ations

ORIENT-ATIONS 286

DE PLUS EN PLUS BANANIERE, LA REPBLIQUE DE MACRON MET « MOSCO » AU CHAUD JUSQU’A LA FIN DE SES JOURS – Richard Labévière. L’ex-ministre des finances « socialiste » (défense de rire !) Pierre Moscovici vient d’être nommé premier président de la Cour des comptes par Emmanuel Macron. L’un des rares postes inamovibles de la République. Ce fromage garantit à l’ancien Commissaire européen une place centrale dans le débat public jusqu’à l’âge de sa retraite en 2025, voire jusqu’en 2028 s’il demande un maintien en activité (le connaissant, ce qu’il fera assurément). Faut-il rappeler qu’avec les Jean-Christophe Cambadélis, les Jean-Marie Le Guen, les Julien Dray et toute une bande d’autres tristes sires, Pierre Moscovici incarne le fossoiement de la gauche gouvernementale, du Parti socialiste français, de l’honneur et de la dignité… C’est lui qui a prôné la chasse aux petit épargnants grecs durant le crise de 2008, c’est lui qui a lancé un contrôle fiscal fatal conte le mensuel de la gauche internationaliste Afrique-Asie, c’est lui qui se fait prendre en photo (avec sa compagne) pour Paris-Match dans la piscine un hôtel de charme où le week-end coûte plusieurs milliers d’euros. Comme le dit l’un de ses proches : « Ce qui prime chez lui, c’est d’abord son intérêt personnel. Si les Chinois débarquent, Mosco aura les yeux bridés en moins de dix minutes… ».
 
 
UNION, DÉSUNION, DIVISION… Guillaume Berlat.

À LA RECHERCHE DU PARADIGME PERDU

« Nous, peuples des Nations Unies… et à ces fins … à unir nos forces pour maintenir… Continuer la lecture

ORIENT-ATIONS 285

AHMED CONTRE ALEXANDRE – Jacques-Marie Bourget. A la fin du mois 10 février dernier, Alexandre Djouhri est extradé depuis la Grande Bretagne vers Paris. Son débarquement à Roissy est extravagant. C’est le Parquet National Financier (PNF), une justice d’exception crée par François Hollande, qui lui a ménagé cet accueil digne d’un Pablo Escobar. Dans les locaux de la police, à l’aéroport, l’homme d’affaires franco-algérien subit un premier interrogatoire, ses deux passeports, l’un algérien l’autre français sont saisis par les fonctionnaires. C’est sans ambiguïté que la procédure est entamée à propos d’un « prévenu » identifié comme Alexandre Djouhri… Puis le nouvel arrivant est dirigé vers l’Hôtel Dieu, la « salle Cusco » espace médicalisé réservé à la Justice. Le lendemain, entendu une première fois par Aude Buresi juge d’instruction au PNF, le prisonnier se voit signifier sa mise en examen. Bien que « délinquant primaire », en dépit de la présomption d’innocence et de son état de santé, il est transféré à l’hôpital prison de Fresnes. Dans une observation préliminaire, afin de bien résumer son point de vue, la philosophie de l’action judiciaire dont il est l’objet, le nouvel inculpé déclare aussi fermement possible : « Madame, ce que je sais c’est que si je m’appelait François-Henri Durand on n’aurait jamais déployé contre moi autant de moyens coercitifs ».

Quelques jours plus tard, lors d’un deuxième interrogatoire, alors que le désigné suspect répond aux questions avec la précision d’un rasoir, Aude Buresi s’interrompt avec la lucidité de l’escrimeur qui sort… Continuer la lecture

ORIENT-ATIONS 284

1984-2020 : D’ORWELL À JUPITER – Guillaume Berlat.

« Big Brother vous regarde

La guerre, c’est la paix

La liberté, c’est l’esclavage

L’ignorance, c’est la force »

(1984, George Orwell).

« C’est dans le vide la pensée que s’inscrit le mal » (Hannah Arendt). Dans cette époque d’aculturation et d’infantilisation que nous connaissons aujourd’hui, le mal n’a aucune difficulté à pénétrer des esprits peu portés à la réflexion, à la critique, au débat.

Pourquoi perdre son temps à penser alors que la bien-pensance le fait pour vous ? Pourquoi remettre en cause ce que vous assènent les télévisions d’abrutissement et de catastrophisme en continu alors le clergé médiatique vous les certifie du label vérité révélée ? Pourquoi ne pas se laisser porter par l’air du temps alors que nos dirigeants nous promettaient, encore il y a peu, de déguster les délices de la « mondialisation heureuse », du village planétaire ? Pourquoi craindre les dérives liberticides d’un pouvoir aux abois alors que nous avons la chance de vivre dans un état de droit sous le contrôle du meilleur gardien des libertés publiques qu’est le Conseil d’État ? Pourquoi ne pas dormir sur ses deux oreilles alors que le Conseil d’État et le Conseil Constitutionnel font assaut de servilité pour plaire au prince qui nous gouverne ? Pourquoi ne pas croire que nous vivons dans un état de droit, devenu au fil du temps une imposture en tout cas l’archétype du mot creux, au sein de la patrie autoproclamée des droits de l’homme ? Force est de constater… Continuer la lecture

ORIENT-ATIONS 283

MESSAGE D’UN DIPLOMATE PALESTINIEN A UN CONTRADICTEUR – PEUT-ÊTRE IMAGINAIRE – EN BELGIQUE – Hassan Balawi/Mission de Palestine – Bruxelles, 4 mai.

Madame, Monsieur,

C’est à vous, dont les informations sur le terrible conflit israélo-palestinien, sont fausses ou en tous cas, nettement orientées par les Gouvernements israéliens, que je livre ce court message.

A vous, avec qui je suis prêt à débattre malgré nos divergences car je crois toujours à l’utilité, à l’importance du débat et à la confrontation des idées dans un cadre responsable et respectueux de mon peuple et de mon Etat (oui, un Etat, sous occupation, reconnu par 140 autres Etats, dont la Belgique, comme Etat observateur à l’ONU), ainsi que des valeurs humaines de la dignité et du droit.

Les Palestiniens défendent leur droit de vivre en dignité et en honneur dans leur Etat libre et indépendant, conformément à la légalité internationale.

Oui, Israël est un pays qui a un parlement, des institutions, une justice. Mais Israël dont vous êtes si fiers, est un Etat qui en occupe un autre et opprime un peuple depuis des décennies. Il massacre des civils, colonise, détruit des maisons, arrache des arbres, met des enfants en prison.

Hélas, la liste est bien longue, de toutes les violations des conventions internationales des droits de l’Homme et du droit humanitaire, comme le constatent les rapports de toutes les organisations internationales humanitaires.

Si c’est cela la démocratie, je peux vous assurer que les Palestiniens ne la veulent pas… Gardez-la pour vous !

A propos des enfants palestiniens, si je rêve… Continuer la lecture

ORIENT-ATIONS 282

REPONSE DE ROGER AKL A UNE AMIE AMERICAINE

Bonjour MaryAnne,

Nous allons aussi bien qu’on peut l’être, prisonniers, seuls, à la maison. J’espère que tu vas bien de ton côté et je te remercie pour le mail où tu m’as envoyé l’article sur le Corona.

Ici, j’en arrive à ma réponse à ta question sur cette "pandémie" mondiale.

Dès le début, je pensais que ce virus paraissait trop utilisé pour des raisons politiques, entre la Chine et les Etats-Unis, puis il intervint en Iran, et ensuite en Italie et l’Europe, puis le monde entier, ce qui le fait paraître avoir été créé pour une guerre bactériologique, qui aurait raté son but initial et le missile se serait retourné aussi contre l’envoyeur.

Or, en France, il y a un docteur Raoult qui a fait ce qu’il fallait pour soigner la maladie avec l’Hydroxychloroquine qui était produit par Sanofi et vendu dans les pharmacies à très bon marché. Non seulement, le gouvernement en a interdit la vente, mais aussi, la permission aux médecins de le conseiller, alors que ce médicament est utilisé dans le monde entier, avec succès, contre ce virus. Enfin, les actions des gouvernements d’Occident ont tellement semblé, à la fois, maladroites et dictatoriales, qu’elles donnèrent l’impression de vouloir apeurer tellement les gens que beaucoup pensèrent à une recherche de dictature globale.

Tu sais que je suis croyant et, à ce moment-là, j’ai commencé à me dire que c’est une affaire trop grande, trop mondiale, pour être simplement humaine.

En… Continuer la lecture