Observatoire Géostratégique

numéro 290 / 6 juillet 2020

Orient-ations

ORIENT-ATIONS 290

AMI DE prochetmoyen-orient.ch, FRANCIS GUTMANN NOUS A QUITTE – Notre rédaction salue avec émotion la mémoire de Francis Gutmann – ambassadeur de France – décédé le 25 juin à l’âge de 89 ans. Ancien secrétaire général du Quai d’Orsay, ancien ambassadeur à Madrid, Francis Gutmann présidait le Club des Vingt, un groupe d’experts en politique étrangère (diplomates et universitaires) qui proposait chaque mois une analyse des relations internationales. La dernière contribution du Club des Vingt – datée du 29 mars 2020 -, avait pour titre « Diplomatie et défi climatique ».

Francis Gutmann avait occupé également des postes importants dans l’entreprise, comme PDG de PC-Ugine-Kuhlmann puis comme président de Gaz de France. « C’est une grande figure à la fois de notre diplomatie et de l’industrie qui disparaît », a déclaré Jean-Pierre Chevènement. Pour l’ancien ministre socialiste, « Francis Gutmann était avant tout un patriote » qui a maintenu « avec stoïcisme et panache » l’idée d’une politique étrangère de la France indépendante.

Hormis sa carrière dans le secteur privé, Francis Gutmann a cependant une connaissance du quai d’Orsay « de l’intérieur ». Né à Paris en 1930, il a fait des études d’économie et de droit avant de devenir chargé de mission au quai d’Orsay de 1951 à 1957. Il fut à cette époque membre de la délégation française au Conseil économique et social des Nations unies et de la délégation française qui négocia le traité du Marché commun. En 1957, il quitte l’administration pour le groupe Pechiney. Il est notamment secrétaire général de la société Pechiney,… Continuer la lecture

ORIENT-ATIONS 289

JEU DE DUPES ENTRE L’OTAN ET LA TURQUIE – Michel Annequin. Qui peut encore oser prétendre que le maintien de l’OTAN a du sens ? Le 18 juin, l’Alliance a confirmé qu’un incident avait eu lieu, la nuit même, entre des frégates turques et françaises au large des côtes libyennes. Preuve de la gravité de l’accrochage, l’annonce a été faite par le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg. "Les militaires devraient enquêter sur cet incident pour savoir ce qui s’est réellement passé", a-t-il déclaré. Mais est-ce bien nécessaire ? N’en sait-on pas déjà assez ? Le déroulement des événements nous en apprend assez. La frégate turque qui naviguait au large des côtes libyennes a refusé de se conformer à l’ordre d’inspection de sa cargaison par la frégate française participant à l’opération OTAN Sea Guardian. Pour éviter le contrôle, les militaires turques ont pris pour cible le navire de guerre français en utilisant un système de guidage de missiles radar. « Cette affaire est, à nos yeux, très grave. Nous ne pouvons accepter qu’un allié se comporte ainsi : il le fait contre un navire de l’OTAN sous commandement de l’OTAN qui effectue une mission de l’OTAN », a critiqué la ministre française des forces armées, Florence Parly. Dont acte. Mais n’est-il pas temps de regarder la vérité en face. Tout le monde joue avec le feu. Et ce jeu de cache-cache qui oppose des membres de l’OTAN entre eux est une mauvaise farce. Si le navire turc a voulu éviter d’être… Continuer la lecture

ORIENT-ATIONS 288

UNE NOUVELLE CONSEILLERE D’EMMANUEL MACRON VEUT SUPPRIMER LES INSTITUTS FRANÇAIS ET LES ALLIANCES FRANCAISES – Richard Labévière. Sa nomination est parue au JO du 13 décembre 2019. La franco-libanaise Rima Abdul-Malak est la nouvelle « conseillère culture et médias » du président de la République. Cette jeune femme, qui se présente comme « consultante en stratégie culturelle et internationale » fut précédemment attachée culturelle à l’ambassade de France à New York et conseillère de Bertrand Delanoë à la mairie de Paris. Cette ancienne de Clowns sans frontières vient d’avoir une « idée géniale » : supprimer les Instituts français à l’étranger et les Alliances françaises – que la terre entière nous envie – pour les remplacer par des « Instituts… européens ». Oui, vous avez bien lu : des « Instituts européens ». C’est tellement plus chic !!! Cette conseillère – qui, semble-t-il ne croule pas sous l’expérience de terrain – considère que les Instituts français sont trop « ringards » pour « résister à la montée en puissance de l’Inde et de la Chine ». On ne saurait que trop conseiller à cette drôle de conseillère de faire la tournée de quelques-uns de nos Instituts et Alliances françaises pour se rendre compte qu’ils font des merveilles avec des bouts de ficelle et, surtout que tout le monde cherche à les copier. Mais quelle est donc cette malédiction typiquement française qui consiste à démolir tout ce que notre pays fait de bien ? A l’heure où Edouard Philippe, Bruno Lemaire et Emmanuel Macron annoncent vouloir restaurer la souveraineté de la France en invoquant avec moults trémolos le… Continuer la lecture

ORIENT-ATIONS 287

BERNARD CORNUT NOUS DIT : « DES PROGRES VERS UNE JUSTICE INTERNATIONALE ? » Pour la Convention de La Haye en 1899, l’adhésion était volontaire, on a vite vu que c’était insuffisant : les Etats initiateurs entrèrent en guerre en 1914 sans tenter d’arbitrage. Le traité de Rome de la CPI est ratifié par 2/3 des Etats, mais les 5 Grandes Puissances se mirent à l’abri en pouvant bloquer la saisine. Dès lors, grosse colère concertée de Trump et Netanyahou quand la CPI ose enfin enquêter en Afghanistan et en Palestine occupée. Autre espoir pas déçu : la Cour Européenne des Droits Humains vient de condamner la France en reconnaissant légitimes les appels au boycott tant que l’Etat israélien n’applique pas pleinement le droit international. Dans Washington ému, le parti démocrate propose une loi de réforme structurelle pour la Police, visant sa doctrine de l’immunité. Trump refuse un tel précédent, pour préserver l’impunité de la Maison Blanche, du Pentagone et de la CIA, ces germes de guerres.
 
 
JOSEPH BAHOUT : INTELLIGENCE AVEC L’ENNEMI – Richard Labévière. Comme Donald Trump, le « chercheur » en relations internationales Joseph Bahout – de nationalité libanaise – « tweete » plus vite que son ombre. Il vient de le faire à plusieurs reprises, recevant les félicitations appuyées de Eran Etzion et Micky Aharonson, tous deux attachés au Conseil national de sécurité israélien et au cabinet du Premier ministre de Tel-Aviv. Ces dernières années, Joseph Bahout a, pourtant été une source assidue des services secrets syriens, très proche notamment de l’un de leurs… Continuer la lecture

ORIENT-ATIONS 286

DE PLUS EN PLUS BANANIERE, LA REPBLIQUE DE MACRON MET « MOSCO » AU CHAUD JUSQU’A LA FIN DE SES JOURS – Richard Labévière. L’ex-ministre des finances « socialiste » (défense de rire !) Pierre Moscovici vient d’être nommé premier président de la Cour des comptes par Emmanuel Macron. L’un des rares postes inamovibles de la République. Ce fromage garantit à l’ancien Commissaire européen une place centrale dans le débat public jusqu’à l’âge de sa retraite en 2025, voire jusqu’en 2028 s’il demande un maintien en activité (le connaissant, ce qu’il fera assurément). Faut-il rappeler qu’avec les Jean-Christophe Cambadélis, les Jean-Marie Le Guen, les Julien Dray et toute une bande d’autres tristes sires, Pierre Moscovici incarne le fossoiement de la gauche gouvernementale, du Parti socialiste français, de l’honneur et de la dignité… C’est lui qui a prôné la chasse aux petit épargnants grecs durant le crise de 2008, c’est lui qui a lancé un contrôle fiscal fatal conte le mensuel de la gauche internationaliste Afrique-Asie, c’est lui qui se fait prendre en photo (avec sa compagne) pour Paris-Match dans la piscine un hôtel de charme où le week-end coûte plusieurs milliers d’euros. Comme le dit l’un de ses proches : « Ce qui prime chez lui, c’est d’abord son intérêt personnel. Si les Chinois débarquent, Mosco aura les yeux bridés en moins de dix minutes… ».
 
 
UNION, DÉSUNION, DIVISION… Guillaume Berlat.

À LA RECHERCHE DU PARADIGME PERDU

« Nous, peuples des Nations Unies… et à ces fins … à unir nos forces pour maintenir… Continuer la lecture